About me

 

portrait03-21mars2016Responsable de l'axe 4 "Évolution de la professionnalité et du travail des enseignants et formateurs" au sein du Centre d'Analyse des Processus en Education et Formation sous la direction du Professeur Catherine BLAYA,  mon programme de recherche technologique porte sur les dispositifs visant la professionnalisation  des enseignants entrant dans le métier et les aménagements susceptibles d'en enrichir le potentiel formatif (vidéo-formation, usage multimodal du numérique, travail conjoint et collaboratif des formateurs, approche par compétences et assessment).

Le Centre d’Analyse des Processus en Education et Formation - See more at: http://espe-nice-toulon.fr/la-recherche/groupement-d2019interet-scientifique-en-education#sthash.JDmUWBA9.dpuf

Responsable de formation, après avoir assuré la direction d'un diplôme de Master préparant au Métier d'enseignant dans le second degré en Éducation Physique et Sportive, c'est la mention "Pratiques et ingénierie de la formation" (du Master Éducation, Enseignement et Formation) que l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation (ESPE) de l'académie de Nice me confie à la rentrée 2014.

Thème de travail  « évolution des métiers, du travail et des professionnalités en enseignement et formation » Nos travaux s’inscrivent dans le contexte de la loi de refondation de l’École et de la nouvelle réforme de la formation professionnelle initiale et continue des enseignants. Ils questionnent l’évolution du travail et la professionnalisation (nouvelles prescriptions et missions, référentiels de compétences) d’acteurs ayant une pluralité de statuts (enseignants, chercheurs et formateurs dans le supérieur, formateurs de terrain et académiques, emploi avenir enseignant, chefs d’établissement, etc.) et dont l’efficacité collective et le développement professionnel seront appréciés au regard de nouveaux dispositifs d’action et d’évaluation répondant aux injonctions nationales et européennes (démarche partenariale et collaborative, innovation pédagogique, recherche de qualité) pour le renforcement de la réussite éducative (dans l’enseignement primaire, secondaire et supérieur). Dans ce cadre, nous questionnons les dispositifs innovants de vidéo-formation et de conseil pédagogique visant un accompagnement des acquis professionnels et le développement des compétences des étudiants futurs enseignants dans le continuum de formation (L3, Master 1 et 2, T1) (Ciavaldini-Cartaut, 2012).

Ces dispositifs questionnent l’évolution du travail des formateurs dans leur usage conjoint et complémentaire de nouveaux supports (image fixe et vidéo, graphe de positionnement des besoins de formation et des compétences en cours d’acquisition) et outils (tablettes numériques, e-portfolio, plateforme NéoPass@ction) (Ciavaldini-Cartaut, 2012b ; Ria & Leblanc, 2011) permettant de renforcer la différentiation et l’efficacité du conseil pédagogique au service des trajectoires professionnelles des formés.

 

Thème de travail "vulnérabilité, travail, santé ": Au sein du Laboratoire LAPCOS notre travail porte sur le rapport travail / santé dans les métiers dits de l’humain et questionne la notion de vulnérabilité. Nous avons mené une étude sur l’épuisement professionnel des enseignants du second degré au cours de leur première année d’exercice du métier comme fonctionnaire stagiaire entre 2011 et 2012 et poursuivons actuellement l’exploitation des données de cette étude (Ciavaldini-Cartaut, 2013). Depuis 2013, les enseignants débutants sont considérés comme une population à risques face aux facteurs de stress au travail (Chaire UNESCO, « le travail enseignant au XXIe siècle »). Une seconde étude a porté sur l’analyse des risques psychosociaux et l’analyse ergonomique du travail dans l’accompagnement des parcours d’insertion professionnelle des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (Ciavaldini-Cartaut & D’Arripe-Longueville, 2013).

Thème de travail "conception orientée activité de la formation des enseignants": Nos activités de recherche depuis 2009 sont fondées sur des présupposés  issus d’une psychologie historico-culturaliste (Vygotski, 1930/1985, 2003) et des théories de l’activité humaine (Clot, 1999 ; 2008 ; Lawrence & Valsiner, 2003 ; Léontiev, 1981, 1984). Nous étudions le processus d’apprentissage qui ouvre la voie au développement dans différents contextes culturels ou institutionnels. Notre démarche méthodologique fondée sur l’analyse de l’activité et des situations de travail s'attache à montrer comment l’appropriation et l’usage d’outils et de signes culturels, de nature sémiotique et/ou technique, confèrent au développement ses formes et ses contradictions. En outre, cette démarche questionne les fondements de l’efficacité du conseil en formation (tutorat, supervision) et les conditions d’efficience d’une alternance intégrative.